Bulgarie 2017

Ouverture du blog Bulgarie 2017

Pour commencer la journée, le groupe est attendu au lycée de Kozloduy. Après un petit-déjeuner frugal, les élèves se dirigent vers une salle de TP où ils réalisent un montage électronique en compagnie de leurs camarades bulgares.

Puis vient le moment de finaliser le projet dont la première partie avait été effectuée ensemble au lycée Charles Tellier : l'essai du panneau solaire est concluant.

Ensuite, après un déjeuner tout aussi frugal que le petit-déjeuner (!), rencontre avec des élèves de collège très désireux de connaître les impressions du groupe sur la Bulgarie et les différences entre les deux pays.

A 15 heures, réception à la mairie. Présentation de la politique destinée à la jeunesse de cette commune de 22 000 habitants.

 

 

La journée commence par une visite d'entreprise de fabrication de chaudières à pellets menée par le directeur, qui en est aussi le fondateur. Présentation des produits, des machines dont certaines ont été conçues spécialement par ses soins et visite des différentes extensions du site.

Ensuite, le groupe prend le chemin d'un site d'éoliennes que présente le responsable du site. Chacune des deux éoliennes en fonctionnement est d'une capacité de 1.5 MW et les élèves ont pu visiter l'intérieur de l'une d'entre elles.

La journée se poursuit le long du Danube, en direction d'un restaurant.

Enfin, surplombant le Danube, le château Borgozone nous ouvre ses portes. Créée il y a une quinzaine d'années, l'exploitation produit à la fois des blancs, des rosés et des rouges de différents cépages.

 

La journée commence par la visite de la centrale de Kozloduy. Inaugurée en 1974, elle comporte un total de six tranches dont seulement deux sont encore en activité.

Après un passage auprès de la turbine d'un des réacteurs, présentation des différentes étapes de la distribution de l'électricité.

L'après-midi débute par une visite du centre de mesure des radiations, en compagnie d'un des responsables qui explique au groupe les protocoles de mesure; et présente les principaux équipements à la disposition de l'équipe.

Puis le groupe se rend sur les bords du Danube pour visiter le bateau Radetzky. En 1876, un groupe de Bulgares se rend maître du bateau et envisage de soulever leurs compatriotes contre les Ottomans qui dominent alors la région. Si l'entreprise est un échec, elle reste un moment important dans l'histoire de l'indépendance du pays.

Pour les volontaires, la fin de l'après-midi est à nouveau consacrée à la danse folklorique par un cours qui leur est proposé au lycée.

Quant au repas du soir, il se fera en compagnie d'une des responsables du démantèlement des tranches de la centrale désormais inactives .

 

 Vendredi soir, avant d'aller manger à l'auberge habituelle "chez Sergo", les élèves sont invités à s'exercer aux danses bulgares, avec la possibilité offerte à deux d'entre eux de revêtir un costume traditionnel.

Le samedi matin, le départ est fixé à 8h30 pour la visite de la forteresse de Belogradtchik.

Deux arrêts en chemin.

Le premier pour la visite d'une ferme solaire de 3.5 MWatts, en compagnie d'un responsable de la maintenance du site.

Le second arrêt est consacré à la visite de la grotte de Magura. Dans un cadre impressionnant, le guide-spéléologue détaille les propriétés de l'onyx, minéral abondant sur ce site et attire l'attention sur diverses formations géologiques propres à susciter l'imagination.

Après un repas dans une auberge traditionnelle qui a longtemps servi de relais pour les voyageurs, départ pour Belogradtchik.

Le temps n'est malheureusement pas de la partie : le brouillard épais empêche de contempler la vue sur la plaine et sur les montagnes qui bordent la frontière serbo-bulgare. Mais le groupe peut arpenter les chemins de ce lieu singulier, qui fut aussi une forteresse de l'Antiquité à la fin de l'époque ottomane.

De retour à Kozloduy, après le repas, la soirée est à nouveau placée sous le signe de la danse, plus contemporaine, en compagnie des élèves bulgares et de deux de leurs professeurs.

Le programme du dimanche est plus léger. Les élèves auront ainsi tout le loisir de consigner leurs observations en anglais dans leur journal de bord et d'avancer dans les travaux que les enseignants leur ont donné avant le départ.

 

 

 

La journée du vendredi a commencé par une initiation à l'alphabet bulgare, composé de 30 lettres. Avec quelques hésitations, les élèves sont notamment parvenus à écrire au tableau le nom de leurs camarades de Kozloduy.

Le reste de la matinée s'est poursuivi par un concours inter-classes de mathématiques. A l'épreuve de mots croisés, quelques bonnes réponses du côté français. La séance se termine par quelques danses et la dégustation d'un gâteau qui porte la mention en bulgare "j'aime les mathématiques !"

Pour cet après-midi, après un quartier libre en compagnie d'élèves du lycée, le groupe a rendez-vous pour un cours de danses folkloriques qui réserve bien des surprises et des photos pittoresques...

A suivre...

 

Après un accueil traditionnel au lycée par la directrice et par des élèves en tenues folkloriques, Néda la correspondante bulgare présente aux élèves l'organisation du système scolaire bulgare.

Le reste de la journée a été consacré à la visite de deux sites industriels : la brasserie Almus et l'entreprise mécanique SILPA.

Les élèves ont pu à la fois comprendre le fonctionnement des deux entreprises, les technologies employées et ont mesurer l'importance de l'anglais dans le monde professionnel.

 

 

Après une petite nuit en taxi, Attente en salle d'embarquement à l'aéroport de Roissy.

 

Le voyage aura lieu du 15 au 24 Novembre 2017